Toutes les étapes pour fabriquer sa bière

December 20, 2016

Trouver la meilleure bière autour de soi, c’est pas mal. Mais pour Noël, on a voulu se faire notre propre bière. Ouaip. Le brassin MisterGoodBeer. On est allé rendre visite à l’atelier de brassage parisien Ma Bière, et on vous raconte comment transformer l’eau en bière.

Pour cela il vous faut évidemment…

Mais aussi, du malt!

Ainsi que du houblon, mais nous verrons plus tard.

Sympa, le brasseur nous laisse choisir notre propre mélange de malts, en fonction du style de bière que l’on veut brasser (pour nous, une bière assez amère, genre IPA).

Première étape, le concassage : on moud les grains, sans les réduire en poudre.

Plutôt easy avec la perceuse.

Ensuite, nous passons à l’empâtage (un peu comme nous après le foie gras et la bûche en fin de semaine) : le malt concassé est versé dans notre cuve d’empâtage où l’eau est à environ 65°C. Les experts la feront monter jusqu’à 78°C par palier. Les enzymes présentes dans le malt ont toutes leur température préférée pour s’exprimer.

Et on espère que vous aimez ce gif, car l’étape dure une heure.

Une heure, c’est une très bonne excuse pour faire une petite pause dégustation. Jonas nous fait goûter ses premiers brassins, ainsi que son plateau charcuterie-fromage qui vaut le détour.

mabiere charcuterie A la vôtre, hein!

Pendant l’empâtage, on verse régulièrement le fond de la cuve au-dessus, afin d’avoir une température homogène.

Une heure plus tard, on passe à la cuve d’ébullition! Le filtrage se fait naturellement par les drêches (grains de malt plongés dans le moût).

On aime autant vous dire qu’à ce stade, ça sent très bon. Les restes solides du malt ont un petit goût de granola.

Et en plus, c’est très joli.

On porte maintenant notre marmite à ébullition, et on voit apparaître de la mousse.

Mais attention, cette mousse-là, on n’en veut pas. A nous d’en retirer une partie à la spatule.

C’est aussi à cette étape qu’entre en jeu…

C’est lui qui donnera son arôme et son amertume à la bière. Si, malins comme nous, vous souhaitez le goûter crû, vous verrez que c’est très, très amer…

Après avoir fait descendre la température, et incorporé la levure (qui se présente tout comme une levure de pâtisserie), il ne reste plus qu’à laisser fermenter!

Maintenant, il nous faut faire preuve de patience : 2 à 3 semaines de fermentation sont nécessaires avant la mise en bouteille.

On a hâte de vous présenter le résultat!

D’ici-là, n’hésitez pas à jeter un oeil sur le site de Ma Bière! L’atelier est dans le 13ème arrondissement de Paris. On vous le recommande chaudement! Il faut compter un atelier de 4 heures, et vous repartez avec 20L du précieux breuvage. On vous donne rendez-vous sur leur site : https://www.mabiere.fr/ Pour les retardataires, un atelier est un cadeau idéal pour des amateurs de bonnes bières!

Likez leur page Facebook